Carnets d’automne – Autumn sketches

Beaucoup de choses à dessiner en ce moment.
Les sauges herbacées sont en fleurs depuis septembre. J’aime beaucoup les sauges. Quand les autres fleurs du jardin commencent à être fatiguées (cette année plus que les autres années) ou disparaissent, elles prennent le relai. Les sauges « ananas » (salvia elegans et rutilans) sont un vrai feu d’artifice avec leur grands épis rouges. Cette année elles ont fleuri plus tôt, comme les graminées d’ailleurs. Le bidens vivace (bidens heterophylla « Hannay’s lemon drop ») leur emboîte le pas. Même si leur floraison est tardive, ces variétés méritent d’être plus souvent plantées. Les cosmos sont encore là, toujours fidèles au poste. Je ne m’en lasse pas. Ils ont tendance à se ressemer naturellement mais j’en sème tous les ans à la mi-mars pour avoir des sujets en fleurs plus tôt. Des rudbeckias, il ne reste que les hampes florales séchées qui se dressent au dessus des feuilles, sérieusement grignotées par ces saletés de limaces et d’escargots. Je les laisse durant tout l’hiver, l’ensemble est très graphique. Une piste intéressante pour un motif. À approfondir.

Cette année, aux journées des plantes de Courson, j’ai été plutôt sage. Il n’y a plus trop de place dans le jardin, les plates-bandes ne peuvent pas s’élargir à l’infini… Dans mon panier cette année, un bégonia rustique, oui madame, rustique! (begonia grandis evansiana), un rudbeckia aux pétales tubulaires, un coréopsis jaune citron (coreopsis verticillata « moonbeam ») et des bulbes de tulipes botaniques (tulipa clusiana, accuminata).

De jolis croquis en perspective, mais en attendant, il va falloir planter tout ces nouveaux venus.

 

Many things to draw in the garden in September.

Herbaceous sages are flowering now. I love sages. When the other flowers in the garden begin to be tired (this year more than the others) or disappear, herbaceous sages begin to express themselves. Sages « Pineapple » (salvia rutilans and Salvia elegans) are true fireworks with their big stems covered with red flowers pointing to the sky. This year they flowered earlier, such as grasses by the way. The perennial bidens (Bidens heterophylla ‘Hannay’s Lemon Drop’) is doing the same. Although they flower later, these species deserve to have a real place in the garden. The cosmos are still there, I do not get enough of them. They tend to reseed naturally, a really easy going flower. Poor rudbeckias, snails and slug feast on their leaves. Only dried stems remain standing above these nibbled leaves. I let them like this all winter long, it is very graphic. An interesting idea for a pattern, I keep it in mind.

This year, I was rather wise during the « Journées des Plantes de Courson » (famous flower show which takes place near Paris where you can buy plants). There is no more space in the garden! In my basket this year, a rustic begonia, yes ma’am, rustic! (begonia grandis evansiana), a rudbeckia with petal-shaped tube, a lemon yellow coreopsis (Coreopsis verticillata « Moonbeam ») and botanical tulip bulbs (Tulipa clusiana, accuminata).

Many sketches to come soon , but now , I have to plant all these newcomers.